Sommaire

2. Qui décide de la donner ?© maxppp

3. Les critères pour obtenir la Légion d'honneur

Pour être susceptible d'obtenir la Légion d'honneur, il faut répondre à plusieurs critères :

- Etre de nationalité française ou être un étranger résidant en France. (Les étrangers ne résidant pas en France et qui sont décorés, le sont à titre honoraire, et n'entrent donc pas dans l'Ordre national de la Légion d'honneur.)- Compter au moins 20 ans d'activité professionnelle dans le secteur public, ou au moins 25 ans dans le secteur privé.- Avoir fait preuve de "mérites éminents" : C'est-à-dire, pour les civils, être professionnellement irréprochable et faire quelque chose de supplémentaire, qui sort de l'ordinaire. Pour les militaires, il faut avoir été cité au combat.- Adopter un comportement irréprochable : En effet, lorsque le dossier est étudié, le Conseil de l'Ordre fait mener une enquête de moralité et d'honorabilité. Il est donc nécessaire de posséder un casier judiciaire vierge, et de mener une vie familiale ordinaire.

Traditionnellement, l'attribution de la Légion d'honneur est quasi automatique pour les anciens ministres, les anciens députés, les anciens sénateurs, les anciens préfets honoraires, les hauts magistrats et les membres du corps diplomatiques.Les sportifs qui remportent des médailles d'or aux Jeux Olympiques reçoivent également souvent la Légion d'honneur.Environ 50% des détenteurs de la Légion d'honneur sont militaires. Les policiers, les pompiers, les élus, les hauts fonctionnaires et les représentants de cultes sont les plus nombreux parmi les légionnaires civils.

A savoir : Depuis novembre 2008, un décret prévoit que la dignité de Grand Officier de la Légion d'honneur appartient de plein droit aux anciens Premiers ministres qui ont exercé leurs fonctions durant au moins 2 ans.

''© MaxPPP''

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.