La grogne des taxis contre les VTC a fait la une de l’actualité ces derniers jours. Mais combien gagnent ces professions ? Eléments de réponse.  

En pleine crise des taxis, qui protestent contre les dérives du système des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC), Le Figaro a compilé des chiffres de l’Insee pour faire le point sur leurs salaires.

Ces salaires vont évidemment varier selon l’ancienneté et la situation professionnelle du chauffeur de taxi, qu’il soit artisan (avec sa licence de taxi), locataire d’un véhicule appartenant à une société, coopérateur (travailleur indépendant) ou encore salarié.

Selon les chiffres de l’Insee récupérés par Le Figaro, un taxi indépendant gagnait en 2010 en moyenne 17 130 euros nets par an, soit environ 1430 euros mensuels. "C'est bien moins que les chiffres globaux : tous salariés du privé et du public confondus, la médiane des salaires atteint 1772 euros nets par mois (2202 euros nets pour la moyenne)", précise le quotidien.

Jusqu’à 3000 euros pour un chauffeur de VTC auto-entrepreneur

Dans le détail, un artisan, qui doit rembourser la licence et le véhicule, touchait de son côté entre 3000 et 3500 nets par mois. Un salarié travaillant en ville pouvait quant à lui espéré un salaire moyen de 1600 à 1700 euros nets. Des chiffres qui peuvent également varier en fonction des horaires de travail et de la ville.

Publicité
A titre de comparaison, un chauffeur de VTC gagne "entre 1800 et 2000 euros s'il est salarié, et peut réaliser jusqu'à 3000 euros de chiffre d'affaires en tant qu'auto-entrepreneur", selon le site CIDJ, cité par Le Figaro.

En vidéo sur le même thème - Taxis contre VTC : l’Etat ne s’est-il pas montré trop libéral ? 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet