Aucune communication particulière n'avait été faite par l'enseigne et pourtant, mercredi une impressionnante file d'attente s'étirait devant le magasin Lidl d'Orgeval dans les Yvelines (78). Les clients, dont certains étaient présents depuis 3h30 du matin, étaient bien décidés à faire des affaires.
Cohue devant un magasin Lidl : que s’est-il passé mercredi dans les Yvelines ?AFP

Une file d’attente impressionnante s’est étirée mercredi devant le nouveau magasin Lidl d’Orgeval, dans les Yvelines. En tout, jusqu’à 400 personnes y ont été comptées. Selon BFM TV, toutes étaient massées devant le magasin sans toujours respecter les gestes barrières ni la distanciation sociale.  

La raison de cet engouement ? Des consoles de jeux PS4 (modèle Slim 500 Go) vendues 95 euros au lieu de 299 euros d’ordinaire. Une offre très alléchante qui a été dévoilée la veille au soir par le site Dealabs après la publication d’une photo de l’offre par un prestataire de Lidl qui avait pu entrer dans le nouveau magasin avant son ouverture, explique la chaîne d’informations en continu. En quelques heures, l’offre est devenue virale et rapidement, des clients ont voulu se positionner pour être sûrs de ne pas la manquer. Business Insider indique que certains sont même venus dès 3h30 du matin pour se positionner devant la porte d’entrée. Pour éviter tout mouvement de foule, les gendarmes ont été déployés sur place. Mais l’ouverture initialement prévue à 8h30 n’a finalement jamais eu lieu.

Le magasin Lidl d’Orgeval n’a finalement pas ouvert ses portes

En effet, face cette affluence inattendue et jugée dangereuse, la direction a décidé de reporter l’ouverture du magasin. Une annonce qui a été faite par les gendarmes aux alentours de 10 heures et qui n’a pas toujours été bien reçue. Alors que certains clients refusaient d’abandonner leur place, d’autres y ont consenti non sans exprimer leur déception ou leur colère. "Via le haut-parleur de son véhicule, un gendarme incitait alors les gens à repartir en précisant que les PS4 étaient ‘reparties chez leur fournisseur’", décrit Business Insider qui a pu contacter la direction de Lidl pour obtenir des explications sur ce couac et sur l’origine des consoles qui devaient être vendues à un prix imbattable.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.