"Eviter d’en arriver à devoir choisir quels patients on va soigner"

Le professeur Jean-Philippe Mazzucotelli a accepté de se confier au micro d’Europe 1. Chef du service de chirurgie cardiaque au CHU de Strasbourg, il décrit un service de réanimation saturé : « Pratiquement tous les lits de réanimation sont occupés, on est en train de faire toute une réorganisation des unités ». Certains accueilleront ainsi "uniquement les patients Covid", et d’autres "les patients qui ne sont pas infectés". Redoutant un scenario à l’italienne, il a ensuite expliqué que tout le personnel hospitalier faisait "actuellement tout ce qu’il faut pour éviter d’en arriver à choisir quels patient on va soigner". "Les Italiens c'est ce qu'ils sont rendus à faire parce qu'ils ont été totalement dépassés par la situation, et ce que l'on espère c'est que nous on va pouvoir être en place avant d'être dans cette situation dramatique", insiste-il.

Pour éviter d’en arriver là, l’ensemble des Français est appelé à se mobiliser.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.