Ce qu'a promis Barack Obama
Le retrait des troupes d'Irak, la mise en place d'une assurance santé publique, le droit à l'avortement... Découvrez ce que Barack Obama a promis.
Sommaire

En 2002, Barack Obama s'est opposé farouchement à l'envoi des troupes américaines sur le sol irakien. Sa position n'a pas changé depuis. Aujourd'hui, s'il est élu président des Etats-Unis, il promet d'entamer le retrait progressif des soldats avant la fin de l'année 2008, afin qu'il ne reste plus aucun soldat américain en Irak en 2013. D'un point de vue institutionnel, il encourage vivement la mise en place d'un vrai gouvernement et d'une constitution, ce qui permettrait de stabiliser le pays. Le candidat démocrate insiste aussi sur sa volonté d'envoyer des organismes humanitaires, pour venir en aide au peuple irakien.

1. Le retrait progressif des troupes en Irak

2. Un dialogue ferme avec l'Iran

Face à la menace nucléaire que représente l'Iran, Barack Obama souhaite engager un dialogue ferme et agressif, mais se réserve la possibilité d'utiliser la force militaire en cas d'échec des discussions diplomatiques. Il n'hésite pas à qualifier le régime Iranien de "menace" et accuse le président Ahmadinejad d'être "imprudent, irresponsable et négligent". Pour Obama, les grands dirigeants doivent tout faire pour mettre fin à l'acquisition d'armes nucléaires. Malgré tout, s'il est élu en novembre prochain, il s'est engagé à rencontrer le président iranien pour tenter d'apaiser les relations Iran-Etats-Unis.

3. La pacification de la zone israélo-palestinienne

Barack Obama souhaite pouvoir travailler avec l'Israël et la Palestine pour les amener à poursuivre le processus de paix, et installer un sentiment de sécurité. Le candidat démocrate soutient Israël dans son droit à l'autodéfense. D'un autre côté, il veut tout faire pour aider les familles palestiniennes, pour qu'elles n'aient plus à avoir recours à des terroristes. Il espère notamment freiner l'influence du Hezbollah, considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis. A noter que pour la communauté européenne, le statut du Hezbollah est plus controversé.Enfin, Barack Obama souhaite aider Israël et la Palestine à acquérir leur indépendance énergétique.

4. Les autres points de sa politique étrangère

Dans son programme de politique étrangère, Barack Obama souhaite redonner la priorité aux problèmes de pauvreté et de sous-développement dans le monde. Il souhaite renforcer le rôle de l'Otan et créer de nouveaux partenariats, notamment avec l'Asie. Le démocrate veut poursuivre le combat contre le terrorisme en axant sa politique sur un contrôle des armes au niveau international. Le candidat démocrate désire que le matériel nucléaire soit plus sécurisé, afin d'éviter qu'il se perde et atterrisse entre les mains des terroristes. Dans le même sens, il souhaite renforcer le traité de non-prolifération nucléaire.En ce qui concerne le domaine militaire, Obama projette de mettre en place une nouvelle armée, avec plus de soldats. Ce qui permettrait, selon lui, d'atténuer les pressions et tensions régulières au sein des forces armées. En cas d'élection, le candidat démocrate aimerait améliorer les relations avec Cuba. Les questions brûlantes qui touchent le continent africain (conflit du Darfour, corruption, justice, démocratie) reviennent régulièrement dans ses discours de campagne. Le candidat démocrate a récemment sollicité davantage d'aides du gouvernement Bush pour lutter contre le Sida au Kenya.

5. Le développement des organes de sécurité intérieure

Barack Obama désire fournir aux Etats américains et aux organes locaux une meilleure assistance technique en augmentant notamment le budget pour un système de communication fiable. Il souhaite aussi mettre en place un centre de coordination pour l'ensemble des services de renseignements intérieurs. Par ailleurs, il désire sécuriser au maximum les usines utilisant des produits chimiques et celle rejetant des déchets radioactifs, pour éviter tout risque pour la population. Et c'est aussi pour cela qu'il veut investir des fonds dans le développement des infrastructures de secours.

6. Sortir le pays de la crise économique

Le pays connaît actuellement une grave crise économique. Pour remédier à cette situation, Barack Obama propose de débloquer 75 milliards de dollars grâce à la baisse des impôts des contribuables. Il propose également un crédit d'impôts immédiat de 250 dollars pour les employés, somme qui pourrait être doublée si la situation ne s'arrangeait pas. S'il est élu, les retraités devraient également obtenir une prime unique de 250 dollars. D'ailleurs, pour les retraites, Obama souhaite instaurer un système de redistribution par répartition.En ce qui concerne la crise immobilière, Barack Obama projette de créer un fonds de 10 milliards de dollars pour aider les propriétaires, empêcher et prévenir la saisie de leur maison. Il désire faire disparaître certains impôts liés à la vente d'un logement et mettre en place un système de conseils aux propriétaires.Pour accroître le pouvoir d'achat des citoyens américains, Obama estime nécessaire d'augmenter le salaire minimum, qui n'avait pas évolué depuis 10 ans. L'an passé, le Congrès a accepté la revalorisation du salaire minimum de l'heure (de 5,15 à 7,25 dollars). D'ici 2011, Barack Obama aimerait que celui-ci passe à 9,50 dollars (6,70 euros).Le démocrate envisage de revenir sur la baisse des impôts qui profite actuellement aux foyers gagnant plus de 250 000 euros par an. Cette somme servirait à financer son plan d'assurance maladie. Enfin, il débloquera un autre fonds de 10 milliards de dollars pour aider les administrations des Etats du pays en déficit budgétaire.

7. Les questions de société

Barack Obama se prononce en faveur de l'avortement car il estime que ce choix n'appartient qu'à la femme. Il n'envisage donc pas de pénaliser financièrement les cliniques qui le pratiquent. En revanche, il veut mettre en place un programme de lutte contre les grossesses d'adolescentes. Obama compte également se battre pour l'égalité des droits et l'union civile des homosexuels. Mais il ne se prononce pas en faveur d'un mariage homosexuel en tant que tel, et de l'adoption. Cependant, il ne veut pas non plus l'interdire.Si Barack Obama se prononce en faveur de la peine de mort, il insiste quand même sur le fait qu'il souhaite réduire le nombre des circonstances susceptibles d'envoyer le criminel dans les couloirs de la mort.Enfin, le candidat démocrate n'est pas totalement hostile à la possession d'arme, mais estime qu'il est nécessaire de tout faire pour qu'elles ne tombent pas entre les mains d'enfants ou de gangs armés. Il souhaite également fixer une limite : un seul achat d'arme par mois et par personne.

8. Un système de santé généralisé

Depuis le début de la campagne, Obama fait du système de santé l'un des enjeux principaux de cette élection présidentielle. Il propose de créer une assurance santé généralisée, abordable et de qualité pour tous les Américains. Elle serait obligatoire pour les enfants, et les jeunes de moins de 25 ans pourraient bénéficier de celle de leurs parents. Mais les citoyens resteraient libres de choisir entre ce système et l'ancien système des assurances privées. Il a été reproché à Obama de ne pas créer une couverture "universelle", pour tous, mais seulement une couverture "abordable", pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'attribuer les services d'une assurance privée.En modernisant le système de santé, il espère pouvoir faire baisser le prix des soins. Et en favorisant la concurrence entre les laboratoires pharmaceutiques, il pense que le prix des médicaments chutera. Obama souhaite également que la recherche biomédicale se développe. Il compte soutenir au maximum les personnes atteintes de handicap et veut accentuer le combat contre le Sida.

9. Plus de conscience écologique

Barack Obama souhaiterait donner aux Etats-Unis le rang de leader dans le combat contre le réchauffement climatique. Il propose de nombreuses mesures pour y parvenir, parmi lesquelles l'instauration d'un "droit de polluer" qui toucherait les entreprises qui émettent trop de carbone : "pour arrêter de polluer, nous devons fixer un prix à la pollution". Il propose d'ailleurs de réduire les émissions de CO2 des Etats-Unis de 80 % d'ici 2050.Il développe aussi un programme de 10 ans sur les énergies alternatives, dans le but d'émanciper les Etats-Unis du pétrole étranger. Il souhaite investir 150 milliards de dollars en 10 ans dans les recherches sur les énergies renouvelables et augmenter l'efficacité énergétique du pays de 50 % d'ici 2030.Enfin, il songe à mettre en place un programme visant à transférer les nouvelles technologies écologiques des Etats-Unis aux autres pays.

10. La régularisation partielle des immigrés clandestins

Alors que le pays souffre sur le plan économique, l'immigration clandestine, et les coûts qu'elle entraîne, deviennent des enjeux importants dans la course à la présidence. Obama considère qu'il est temps de s'occuper du cas des 12 millions d'immigrés clandestins déjà entrés sur le sol américain.Son projet n'est pas de régulariser massivement tous les clandestins, mais il souhaite régulariser ceux qui le méritent, c'est-à-dire, ceux qui payent des impôts et qui savent parler anglais. En revanche, il désire renforcer les moyens (personnels et infrastructures, nouvelles technologies) à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Il compte également participer au travail de développement économique de Mexico, afin que les clandestins soient moins attirés par les Etats-Unis.

11. La protection renforcée des droits civils

La protection renforcée des droits civils est l'une des préoccupations majeures du candidat démocrate. Ainsi il souhaite combattre la discrimination à l'emploi basée sur le sexe, l'orientation sexuelle, l'appartenance à un groupe ethnique... Il prévoit également de créer une loi pour la parité du salaire entre les femmes et les hommes pour un même travail.Sur le plan judiciaire, Obama promet de pénaliser davantage les crimes haineux et de travailler à la réinsertion efficace des anciens délinquants. Le candidat démocrate s'engage à les aider pour trouver du travail et à les sortir de la toxicomanie. Par ailleurs, sur le plan électoral, il prévoit de signer une loi instaurant de lourdes peines pour ceux qui favorisent les fraudes.

12. Un système d'éducation de meilleure qualité

Obama souhaite que les enfants puissent bénéficier d'un enseignement de qualité dès le plus jeune âge. Il prévoit donc de développer le contenu des programmes scolaires. Il aimerait aussi que les jeunes profitent d'une éducation plus personnalisée, qui ciblerait au mieux leurs besoins. Et pour mettre en place ce nouveau système, il prévoit d'augmenter le recrutement des professeurs, d'augmenter leurs salaires et de faire évoluer leur formation.Obama a conscience du coût que peuvent représenter les études supérieures, c'est pourquoi il veut simplifier le mode d'attribution des bourses et mettre en place un crédit d'impôt pour financer en partie ces études. Ce crédit pourrait atteindre 4 000 dollars pour les étudiants qui effectueraient au moins 100 heures de travail d'intérêt social par an.