Selon un rapport publié ce mardi, le taux de fraude sur les paiements par carte bancaire est resté stable en 2013. Toutefois, le montant total des sommes concernées a augmenté. Plus de détails.
Illustration

Un rapport de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement publié ce mardi nous apporte une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne : le taux de fraude sur les paiements par carte bancaire est resté stable en 2013 par rapport à 2012. La mauvaise : le montant des transactions a augmenté par rapport à 2012.

L’année dernière, "le taux de fraude s’est maintenu à 0,080% du montant des transactions effectuées, soit 469,9 millions d’euros, contre 450,7 millions en 2012", rapporte l’AFP.

A lire aussi : arnaque : les délits frauduleux à la carte bancaire explosent

Depuis 2012, la France connait une baisse de la fraude liée aux paiements sur internet, note Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France et président de l’observatoire qui a réalisé le rapport.

Selon ce dernier, "ces résultats obtenus pour les paiements sur internet témoignent des efforts réalisés par les émetteurs et les e-commerçants (...) pour déployer des dispositifs permettant l'authentification renforcée".

Ainsi que le rapporte l’agence de presse, "le 3D Secure" a notamment aidé à améliorer la sécurité des transactions. En effet, ce système "repose sur l’envoi à l’acheteur d’un SMS contenant un code indispensable pour finaliser la transaction". Désormais, ces transactions sécurisés représentent 30% du montant des paiements par carte sur internet (contre 27,5% en 2012).

Comme le rappelle BFMTV, les clients disposent d’un délai de 13 mois pour faire opposition et prévenir son conseiller. La banque est alors tenue de rembourser "immédiatement et totalement le client", précise la chaîne.

Vidéo sur le même thème : f raude a la carte bancaire un reseau demantele aux Etats-Unis

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.