©Getty Images
Le 1er mai ne déroge pas à la règle et est synonyme de changements pour les consommateurs français. Le point sur ce qui va évoluer. 
Sommaire

Echange payant des billets de trains

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs. La SNCF a annoncé qu'elle allait rendre payants les échanges et annulations de billets à compter du 1er mai. S’il sera encore possible de changer son billet gratuitement jusqu'à 30 jours avant le départ, il faudra ensuite automatiquement payer 5 euros pour l’échanger. La veille et le jour même de la réservation, le coût de l'annulation sera encore plus élevé : 40% du billet avec un plafond à 15 euros pour les TGV et 12 euros pour les trains Intercités, précise l’AFP.

A lire aussi -SNCF : échanger ou annuler son billet de train va devenir payant  

Baisse des frais de notaires

Les tarifs des notaires sur leurs prestations vont également évoluer. Pour ce qui est des petites transactions, notamment pour les cessions de parties communes ou parkings, les tarifs seront plafonnés à 10% du prix de vente. "Par exemple, pour une cave d’immeuble vendue 2000 euros, un particulier ne pourra verser plus de 200 euros à son notaire, contre 880 €par le passé", précise le site Explorimmo.com. Des remises pourront également être effectuées sur certaines prestations, au bon vouloir du notaire.

Baisse des prix du gaz

Autre bonne nouvelle pour les consommateurs : une baisse de 0,61% des tarifs réglementés du gaz d’Engie (ex-GDF Suez). Dans le détail, la diminution des prix sera de 2% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, 0,4% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et pour finir de 0,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Arrivée des paquets de cigarettes neutres

Ce n’est pas le 1er mais le 20 mai que les fumeurs verront débarquer chez les buralistes le paquet de cigarettes neutres, sans logo ni couleur particulière. Une arrivée qui se fera en douceur puisque les consommateurs pourront encore choisir les paquets classiques. Mais à partir du 1er janvier 2017, seuls les paquets de cigarettes neutres pourront être vendus dans les bureaux de tabac.

Hausse du montant de la carte grise en Bretagne

Vidéo du jour

Pour nos lecteurs bretons, sachez également que le montant du cheval fiscal va augmenter et par conséquent entraîner une hausse du montant des cartes grises dans la région, passant de 46 à 51 euros. Cette mesure "adoptée par le conseil régional vise à faire face à la baisse des dotations de l’Etat", explique le site 20minutes.fr. La Bretagne devient ainsi la seconde région la plus chère du territoire, derrière la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où le montant de la carte grise est de 51,20 euros.