IllustrationIstock
De nombreux faux billets circulent, en France. La plupart des coupures imiteraient les billets de 50 €, mais pas seulement. On retrouve aussi des faux billets de 20 ou de 100 €, disséminés un peu partout sur le territoire.

Arnaque aux faux-billets : des billets de 50 euros en circulation

Une fois de plus, les arnaques aux faux billets font de nouvelles victimes. Récemment, un commerçant d’Aurec-sur-Loire, une commune de la Haute-Loire (région Auvergne-Rhône-Alpes) est allé prévenir les gendarmes, après avoir été lui même escroqué. Il avait été payé avec un billet de 50 euros pour une somme modique, précise Le Progrès. Soupçonnant une contrefaçon, il a fait vérifier le billet auprès de sa banque, qui a confirmé ses doute. Selon les informations du quotidien régional, de multiples billets de 50 euros pourraient être des faux. "Ces faux billets de 50 euros sont apparus en France au mois de décembre", précise au Progrès le groupement départemental de la gendarmerie. Ce dernier met également en garde les Altiligériens contre "la mise en circulation" de tels billets "dans le département". "Si d’autres faits sont constatés, il est important de le signaler à la gendarmerie", conclut-il non sans rappeler que, généralement, les escrocs payent en petites sommes pour mieux écouler leurs faux.

A lire aussi : Arnaque : comment reconnaître des faux billets ?

Et c’est effectivement loin d’être le seul cas récent dans l’Hexagone. Le 25 avril dernier, dans les Yvelines, trois jeunes hommes de 16 à 19 ans ont été placés en garde à vue : ils ont cherché à payer leur repas chez Quick avec des faux billets. Le Parisien/Aujourd'hui en France détaille comment, devant les doutes de l’employée de caisse qui sentait venir l’arnaque, ils ont pris la fuite. Le vigile de l’établissement a pu en appréhender un et la brigade anti criminalité a interpellé les deux autres dans l’heure.

Arnaque aux faux-billets : plusieurs escroqueries bien distinctes ?

Autre cas d’escroquerie avéré : un duo a récemment été condamné, à Monaco, comme l’indique Var-Matin. Un quinquagénaire indien et son "assistante russe" étaient venu muni de 350 coupures de faux billets de 100 euros au Sun Casino, qu’ils ont joué à la roulette. Ils sont repartis avec 35 000 euros de gain, en véritable argent. L’homme, vivant à Dubaï a été condamné à deux ans de prison ferme et la femme, une russe de 26 ans, à douze mois de prison. Tous deux devront respectivement verser à la SBM les sommes de 35 000 et 10 000 euros.