Sommaire

L’Europe pourrait-elle être menacée ?

Frédéric Farah.Je me demande si elle survivrait. L’Europe a besoin de réviser sa doctrine au plus vite. Elle est adaptée pour un monde sans conflit et sans histoire. En somme, elle souhaite être une retraitée de l’histoire.

Or, à travers ce virus, nous voyons toutes les limites d’une organisation économique. La politique guidée par le marché est un échec. Il n’y a aucune coordination européenne face à cette question. Selon moi, la réponse européenne n’est pas la bonne. Car malgré l’addition des pays, si la qualité d’une coopération de l’ensemble est absente, mauvaise ou dégradée, ce sera le chaos.

27 pays additionnés n’ont jamais fait, contrairement à ceux que l’on pense, une souveraineté commune, une puissance. C’est aussi idiot que de penser qu’une société est juste faite de l’addition de ses membres.

Pour sortir de la crise, si vraiment l’économie européenne est à la paralysie totale, il convient alors de s’asseoir sur tous les dogmes et engager de vastes plans de reconstruction qui pourrait effrayer Bruxelles : nationalisation, relance massive.... Cela pourrait très vite relancer l’activité comme au lendemain de la guerre.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.