Sommaire

Planet. Le risque d’une crise financière majeure est-il envisagé ?

Frédéric Farah. La manière dont les cours dévient se rapproche de 2008/2009 mais nous n’en sommes pas encore-là. Ce n’est toutefois pas impossible. Nous pouvons en effet assister à une vraie paralysie de l’économie mondiale, provoquant une crise financière. Certains l’avaient pensée, en l’a voyant venir via la dette des étudiants américains, la fragilité des banques allemandes, ou encore via la croissance artificielle survenue après 2008/2009.

Mais l’économie est liée à l’incertitude radicale. Si nous avions dit il y a quelques mois qu’un virus mal connu et mal maîtrisé allait engendrer une peur générale et provoquer la paralysie de l’économie mondiale, seuls certains opérateurs avisés auraient pu y croire. Les autres auraient cru à une blague.

Pour répondre à cette question, la crise doit d’abord être abordée en 3 questions : d’où vient-elle, comment se propage-t-elle, comment réagir ?

Peut-on arriver à krach boursier ?

Frédéric Farah. Elle peut venir d’une paralysie des chaînes de production, de la tension pétrolière et commerciale entre la Chine et les États-Unis, d’une économie mondiale "sous grippe" ; et donc d’une réaction très vive des marchés due à l’interpénétration de l’économie et des mécanismes financiers se mettant en place : effets dominos, montagnes de bulles spéculatives (actifs, immobilier) qui éclatent. L’hypothèse d’un krach boursier est donc tout à fait crédible.

Il faut également garder à l’esprit que le fonctionnement du marché se fonde sur l’opinion. La question est de savoir qu’elle est l’opinion moyenne ? C’est à partir de celle-ci que tout va se décider.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.