Il se pourrait que les employés d'Air France et de la SNCF se voient bientôt sucrer certains avantages dont ils disposent, notamment les billets gratuits ou à tarif préférentiel dont ils bénéficient. Des bonus qui se chiffrent chaque année pour les compagnies en millions d'euros.

Voilà une décision qui pourrait faire l’effet d’une bombe. Selon le Parisien, Air France et la SNCF souhaiteraient faire un peu de ménage dans les avantages accordés à leurs salariés. Sont notamment ici visés les billets gratuits ou à tarif préférentiel dont bénéficient les employés, des avantages qui coûtent une fortune aux entreprises dont les comptes ne sont pas forcément en excellente santé.

SNCF : 850 000 personnes voyagent gratuitement chaque annéeSelon la Cour des comptes, les « facilités de circulation » accordées à ses salariés coûtent chaque année 140 millions d’euros à la SNCF. Les cheminots bénéficient en effet d’une carte leur permettant de circuler librement à bord des trains, et les membres de leur famille se voient eux accorder 8 billets gratuits par an. Chaque année, ce sont ainsi pas moins de 850 000 personnes qui voyageraient gratuitement. Un sacré manque à gagner pour la compagnie ferroviaire française. Chez Air France, ce sont près de 50 000 employés qui bénéficient tous les ans de billets achetés 80 à 85% moins chers que le tarif clients.

Les syndicats opposés à la disparition de leurs avantagesLa SNCF avait déjà tenté en 2009 de mettre le holà à ces passe-droits ruineux, mais les syndicats s’étaient élevés en masse pour défendre leurs avantages. Chez Air France, ces derniers ont été consultés lundi dernier mais la discussion semble avoir tourné court : une pétition a aussitôt été lancée. Voilà donc un dossier qui, s’il devait atterrir bientôt sur le bureau du gouvernement, pourrait empoisonner encore un peu plus la vie de Jean-Marc Ayrault, déjà bien occupé par la réforme des retraites, sujet explosif de la rentrée.