Sommaire

François Bayrou

-    Le gel des dépenses publiques en 2013 et 2014 : axe économique principal retenu pour cette campagne, le gel des dépenses de l’Etat fait partie des mesures immédiates en cas d’élection du candidat du MoDem. Elle sera accompagnée d’une hausse de deux points de la TVA, avec pour objectif de revenir à l'équilibre des finances publiques de la France dès 2015.

-    Le « acheter français » : pour relancer la consommation - et donc la production des marchandises françaises - François Bayrou encourage les consommateurs à acheter « national ». Et pour les aider, il prévoit la création d’un label France, dont les contours restent pour le moment assez flous…

-    La suppression des niches fiscales à hauteur de 20 milliards d’euros : ces niches concernent plus particulièrement la défiscalisation des heures supplémentaires, la niche dite « Copé » qui exonère d'imposition les plus-values réalisées par les entreprises en cas de revente d'une filiale et la déductibilité des emprunts en cas de rachat d'une entreprise à crédit par l'endettement.

-    La création d’une « mutuelle logement » : cette mesure couvrira les risques locatifs et remplacera toutes les cautions en garantissant contre tous les risques d’impayés ou de dégradation. Une façon de lutter contre la multiplication des cautions versées lors de l’emménagement, parfois exorbitantes.

-    La retraite à 65 ans à taux plein : Le candidat centriste souhaite rétablir l'âge légal de 65 ans et reste opposé au report de l'âge légal à 67 ans. Le MoDem précise que relèvement de l'âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans introduit par la réforme de 2010 ne sera pas remis en cause. François Bayrou est également le seul candidat à vanter les mérites de la retraite par points. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.