Avec « Un jour de pluie à New York », le cinéaste de 83 ans nous offre une comédie romantique réjouissante. Brillant, toujours drôle et modeste, Woody Allen nous parle de ses passions.

Votre film est une nouvelle déclaration d’amour à New York !  New York est une ville que je comprends et avec laquelle j’entretiens un lien émotionnel fort. Je pense qu’il se voit à l’écran et j’ai toujours voulu la montrer sous la pluie, mais il me fallait une histoire. Avec les nombreuses universités autour de New York, beaucoup d’étudiants y passent leur week-end pour aller au théâtre, dans les parcs, les restaurants, les musées... J’ai imaginé y faire venir un jeune couple d’étudiants pour qu’ils s’y amusent, sauf qu’il pleut et que l’un des deux déteste la pluie. 

Vous aimez la pluie à ce point ?   Je l’adore ! Quand je me réveille le matin et que j’ouvre les rideaux, si c’est ensoleillé, tout est comme d’habitude, les gens marchent dans la rue et c’est plutôt agréable. Mais quand il pleut, c’est tellement beau ! Tout le monde avance avec son parapluie, j’aime le gris et la douceur de la lumière. C’est pareil à Paris, c’est une ville magnifique sous la pluie. 

Gatsby, joué par Timothée Chalamet, vous ressemble. En réalit...Lire la suite sur Femina.fr