Vitamine C : ses 3 bienfaits sur la peau

Elle protège des excès de soleil et de tabac 

Pas de miracle, les deux sont nocifs, mais on peut en atténuer les effets, même quand on est jeune. « A 30 ans et plus, quand on fume, la vitamine C va jouer un rôle préventif et protecteur en stimulant le métabolisme cutané », explique Sophie Strobel, ingénieur biologiste en cosmétologie. Comme seul un tiers de la vitamine C de l’alimentation est disponible pour la peau, c’est important d’en apporter par voie cutanée, car l’organisme ne la synthétise pas. De plus, les fumeurs en ont des besoins accrus. Idem après une exposition au soleil : appliquer le soir un sérum à la vitamine C permet à la peau de mieux se défendre.

A découvrir également : Voici comment bien choisir sa crème solaire éco-responsable pour ne pas nuire aux océans

Elle ravive l'éclat 

Quand on manque de sommeil, un soin à la vitamine C s’avère un bon réflexe. « Elle va énergiser la peau, renforcer son homogénéité, et donc sa luminosité. Elle agit également sur le renouvellement cellulaire », poursuit Sophie Strobel. Particulièrement indiquée pour les teints brouillés par la vie citadine, la pollution et le stress.

Elle atténue les taches et les rides 

En régulant la production de mélanine, elle agit sur les irrégularités du teint. Pour cibler les taches brunes, le dosage en vitamine C doit être élevé (de 15 à 25 %). Une forte concentration à appliquer...

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !