Ce lundi 6 juillet, Roselyne Bachelot a été nommée ministre de la Culture, dans le gouvernement de Jean Castex. Dans la soirée, a eu lieu sa passation de pouvoirs avec Franck Riester. Sauf que lors du discours de son prédécesseur, la nouvelle ministre semblait quelque peu fatiguée.
VIDEO Roselyne Bachelot ministre de la Culture : elle s'est assoupie en pleine passation de pouvoirs !

Roselyne Bachelot semblait avoir tiré un trait définitif sur sa carrière politique. Depuis 2012, l’ancienne ministre de la Santé brillait sur les plateaux de télévisions et sur les ondes radiophoniques. Que ce soit dans Le grand 8, Les pieds dans le plat sur Europe 1, Les Grosses têtes sur RTL et depuis 2017 sur LCI ou même prochainement dans Les Reines du shopping, Roselyne Bachelot trouvait son bonheur dans sa reconversion. D’ailleurs, pas question pour elle de faire machine arrière. Elle a été on ne peut plus clair à ce propos. Redevenir ministre ? « Ah mon Dieu ! Quel malheur ! Oh non, mais attendez, c’est un cauchemar ! », lâchait-elle au micro de RTL face à Laurent Ruquier il y a un mois et demi. Déjà, précédemment, elle ne faisait pas de mystère sur ses ambitions politiques. « Jamais je ne reviendrai en politique. J’ai pris cette décision bien avant 2012, j’en avais fixé l’échéance. Et je respecte généralement mes engagements ! », assurait-elle en 2017 sur le plateau d’On n’est pas couché.

Roselyne Bachelot somnole en direct

Mais Roselyne Bachelot a finalement accepté la proposition d’Emmanuel Macron. Ce lundi 6 juillet,...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !