Invité sur le plateau de C à vous lundi 28 octobre, Laurent Gerra a expliqué comment il s'était fait épinglé par le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes pour avoir appelé Brigitte Macron par son prénom.
VIDEO. Quand Laurent Gerra a reçu une "remontrance" pour avoir appelé Brigitte Macron par son prénom

Depuis de nombreuses années, Laurent Gerra imite les personnalités de la musique, du cinéma, de la politique ou encore du sport. Si la première personne qu'il a imité n'est autre que Michel Sardou lorsqu'il était petit, l'humoriste a désormais plus d'une corde à son arc. Néanmoins, certains de ses sketchs lui attirent les foudres d'autorités, comme le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes. Mais pas forcément pour ce que l'on pense. Si on imagine une remontrance pour avoir durci une imitation qui aurait pu passer pour une moquerie, Laurent Gerra explique s'être un jour fait épinglé pour avoir appelé Brigitte Macron... par son prénom !

"Ce qui est ridicule c'est qu'ils nous ont mis, pas une sanction mais une remontrance, pour avoir appelé la femme d'Emmanuel Macron "Brigitte". Ça veut dire qu'ils n'écoutent pas, parce que de toute façon elle s'appelle Brigitte !", s'est exclamé Laurent Gerra, provoquant l'étonnement de Jean-Michel Apathie...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >