Pierre-François Martin-Laval, alias PEF, revient au cinéma en tant que réalisateur avec le film Fahim. Invité à en faire la promo, il est également revenu sur les critiques reçues après la sortie de son dernier film, Gaston Lagaffe. Et il s'est lâché.
VIDEO PEF : après les critiques sur son film Gaston Lagaffe, il règle ses comptes

Six mois plus tard, PEF sort les griffes. En avril dernier, lors de la sortie au cinéma de Gaston Lagaffe, Isabelle Franquin, la fille du créateur de la bande-dessinée éponyme, avait violemment chargé l'adaptation cinématographique.Dans une interview accordée au journal belge L'Avenir, elle avait qualifié le film de "désastre", entre "acteurs mal dirigés" et "scénarios débiles". Face à ces attaques, Pierre-François Martin-Laval avait à l'époque décidé de faire profil bas. Sauf que sur Europe 1, ce jeudi 10 octobre, le réalisateur est revenu sur les critiques. "On m'avait interdit d'y répondre à l'époque et maintenant j'en n'ai plus rien à foutre", a commencé PEF, dont le prochain film, Fahim, sort le 16 octobre.

« Elle a menti »

Selon lui, Isabelle Franquin "a menti" : "Parce qu'on lui a montré le film, bien sûr, par respect pour elle, même si elle n'a plus les droits de son père. On a un collaborateur qui était avec elle et elle a dit : "Ah ce PEF il est malin, il n'arrivera pas à me faire dire qu'il s'est planté, qu'il a raté". Et puis je ne sais pas ce qui lui a pris, deux jours après...". Au micro de Philippe Vandel, l'acteur a finalement...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.