L'heure de la contre-attaque ? Critiquée pour avoir accepter un poste auprès de Gérald Darmanin, accusé de viol, Marlène Schiappa a répondu à ses détracteurs, au micro de BFM TV, ce lundi 13 juillet.
VIDEO Marlène Schiappa répond à ses détracteurs après la nomination de Gérald Darmanin

Une semaine après, cette nomination continue de faire (beaucoup) parler. Gérald Darmanin, accusé de viol dans une enquête dont les investigations sont en cours, a été nommé ministre de l'Intérieur du gouvernement Jean Castex. Samedi 11 juillet, à Paris, un rassemblement a eu lieu place de l'Hôtel de Ville pour dénoncer les nominations de Gérald Darmanin, donc, mais aussi d'Eric Dupond-Moretti. Ce qui surprend encore plus, c'est la déléguée du maire de Tourcoing : Marlène Schiappa. "Un gag dans le tout nouveau gouvernement. Schiappa va dépendre de Darmanin. Celle qui se préoccupe tant des droits des femmes va avoir pour patron un homme accusé d’agression par plusieurs femmes ! Grotesque", pouvait-on par exemple lire sur Twitter le jour de l'annonce du gouvernement. Ségolène Royal, de son côté, avait jugé que la nomination de Gérald Darmanin était "un problème".

"Mon combat, c'est la justice"

De fait, les critiques se sont aussi concentrées sur l'ancienne secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. Elle a évoqué ce sujet, lundi 13 juillet, sur BFM TV, faisant la différence entre des accusations et une condamnation. "Je...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !