Alors que le cercueil de Joséphine Baker a fait son entrée au Panthéon ce mardi 30 novembre, l'un de ses fils a révélé dans Télématin qu'il était rempli de terres symboliques et que sa mère resterait enterrée à Monaco.
VIDÉO - Joséphine Baker au Panthéon : pourquoi sa dépouille continuera de reposer à Monaco

46 ans après sa mort, Joséphine Baker est entrée au Panthéon ce mardi 30 novembre. Dans son discours, Emmanuel Macron a tenu à remercier la famille princière de Monaco, représentée par le prince Albert. Ayant d’importants soucis financiers à la fin de sa vie, l’ancienne star du music-hall avait été contrainte de quitter son château du Périgord avec ses douze enfants. Et la chanteuse avait alors été accueillie à Monaco, là où elle repose depuis sa mort en 1975. Et sa panthéonisation ne devrait rien changer, puisque selon son fils Brian Bouillon-Baker, invité de Télématin sur France 2 ce mardi 30 novembre, c’est un cercueil avec des terres symboliques qui est entré au Panthéon.

« La terre de sa ville natale, Saint-Louis (aux États-Unis, ndlr), c’est important, la terre de Paris, bien-sûr, la terre du Périgord, des Milandes, et la terre de Monaco, où elle a été accueillie, où nous avons été accueillis par la princesse Grace à un moment où ma mère avait des grosses difficultés financières », a listé le fils de Joséphine Baker face à Thomas Sotto qui en a déduit que « sa dépouille va continuer à reposer à Monaco ». « Ah oui », a confirmé Brian Bouillon-Baker.

« Ma mère repose à Monaco avec sa sœur, notre père dont elle n’a jamais divorcé, ils sont toujours restés liés, notre frère Moïse qui est décédé d’un cancer. Et elle se trouve à côté de la tombe de la princesse Grace de Monaco. Donc, pour la...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >