Les rivalités n'ont pas eu leur place au sein du duo formé par Guy Bedos et son fils Nicolas. En fier papa, comme l'a révélé l'émission Guy Bedos en toute liberté, diffusée sur France 3 ce vendredi 29 mai, l'humoriste mort à l'âge de 85 ans mettait souvent son héritier en avant. Quitte à le regretter ?
VIDÉO - "J'en ai marre qu'on parle de toi" : Guy Bedos pas tendre avec son fils Nicolas

Si certaines relations père-fils sont marquées par les conflits et les rivalités, Nicolas et Guy Bedos ont prouvé qu'elles peuvent aussi être pleines de complicité, tant à la ville que sur scène. Comédien, metteur en scène, scénariste et réalisateur touche-à-tout, l'ex-compagnon de Doria Tillier a été révélé au grand public dès le milieu des années 2000, fidèle au même humour noir et acerbe de son célèbre père. Mais face à l'ascension fulgurante de son fiston, qu'il a lui-même propulsé sur le devant de la scène en vantant ses capacités et applaudissant ses triomphes (ou encore en faisant appel à ses talents pour l'écriture de ses spectacles comme il avait pu le faire en 2009 pour Le Voyage de Victor), l'humoriste mort des suites de la maladie d'Alzheimer n'a pas eu peur. L'ombre de son fils ne l'a (presque) jamais intimidé.

Ce vendredi 29 mai, en hommage à Guy Bedos, France 3 diffusait un documentaire consacré à son parcours baptisé Guy Bedos en toute liberté. Dans ce dernier, la journaliste Anne Sinclair relevait des similitudes entre le travail du père et celui du fils. À ses yeux, Nicolas Bedos, qui a tout appris de son défunt papa, s'est fait une place sur la scène humoristique armé de sa culture familiale et de son propre talent. "Au fond, Nicolas, c'est un peu du Guy Bedos 2.0. C'est-à-dire en plus rapide, en plus moderne, en plus dans l'ère du temps", a-t-elle ainsi décrypté. Fier, Guy Bedos ne s'attendait cependant...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé