Ce lundi 2 décembre, Emmanuel Macron a prononcé l'éloge funèbre des treize soldates morts au Mali. Le lieutenant Pierre Bockel faisait partie des victimes. Sur le plateau de C à Vous, son père Jean-Marie Bockel est revenu sur cette cérémonie.
VIDEO - Jean-Marie Bockel réconforté par les mots d’Emmanuel Macron après la mort de son fils au Mali

"Au nom de la nation, je m'incline devant leur sacrifice, devant la douleur des familles, devant les parents, les épouses, les compagnes, les enfants". Ce lundi 2 décembre, le président de la République a rendu hommage aux treize militaires morts au Mali il y a une semaine. Deux hélicoptères qui évoluaient à basse altitude sont entrés en collision. Face aux cercueils recouverts du drapeau français dans la cour des Invalides, Emmanuel Macron a prononcé leur éloge funèbre, saluant leur "sacrifice", avant de leur remettre la Légion d'honneur à titre posthume. Parmi ces soldats se trouvait Pierre Bockel, le fils de l’ancien ministre et actuel sénateur centriste, Jean-Marie Bockel. Sur le plateau de C à Vous, ce dernier est revenu sur cet hommage national.

En plus du discours officiel, le chef de l'Etat a échangé en privé avec les familles des soldats décédés. "Les paroles du président de la République nous ont touchées. Après, il s'est attardé avec les familles et ce n'est pas fini", a précisé Jean-Marie Bockel ému. Il a affirmé que le président avait eu les mots justes : "C'est ainsi que je l'ai ressenti. C'est vrai que j'accepte depuis mardi comme d'autres parents, nous sommes une famille parmi d'autres".

Camille, la fiancée de son fils, était également présente à la cérémonie d'hommage. Le couple devait se marier à l'été prochain. Enceinte, la jeune femme pourrait obtenir l'autorisation de se marier avec Pierre Bockel à titre...