Interrogé par Catherine Nay sur sa femme idéale, Jacques Chirac a tenu des propos qui en auraient choqué plus d'un aujourd'hui. La journaliste est revenue sur cette déclaration sur le plateau de C À Vous.
VIDÉO - Jacques Chirac : sa femme idéale, dévoilée par Catherine Nay

Le côté séducteur de Jacques Chirac n'est un secret pour personne. L'ancien Président de la République, marié à Bernadette Chirac pendant plus de soixante ans, a collectionné les maîtresses, certaines plus sérieuses que d'autres. Il a partagé la vie de beaucoup de femmes mais avait une idée bien précise de celle qui pourrait le faire chavirer.

Invitée de C À Vous ce vendredi 8 novembre, la journaliste Catherine Nay a présenté son livre Souvenirs, Souvenirs, paru ce jeudi 7 novembre aux éditions Robert Laffont. Dans celui-ci, elle dévoile ce que Jacques Chirac lui a répondu lorsqu'elle lui a demandé de décrire sa femme idéale : "Pour moi, la femme idéale est la femme corrézienne, celle de l’ancien temps dure à la peine, qui sert les hommes à table, ne s’assied jamais avec eux et ne parle pas." Après avoir lu cet extrait, Anne-Elisabeth Lemoine s'étonne : "Cette phrase, aujourd'hui, aurait compromis toute carrière politique !"

Catherine Nay a ironisé : "Marlène Schiappa aurait fait une manif !" Puis donné son interprétation de ces propos. Pour elle, c'était un "message subliminal" adressé à Bernadette Chirac "qui était en train d'éclore de Madame Chirac". "C'était comme un papillon qui sortait et elle avait une liberté de parole, elle existait politiquement, elle le rembarrait, et on la rappelait à l'ordre", analyse-t-elle. Le message, peu subtil, est passé.

Retrouvez cet article sur GALA

La femme idéale aux yeux de François...