Arthur Bashung n'a rien touché de l'héritage de son père, décédé en mars 2009. Alain Bashung a en effet décidé de laisser l'usufruit de l'ensemble de ses biens à sa dernière épouse, Chloé Mons. Un numéro de l'émission Héritages diffusé le 22 octobre révèle la terrible condition qui doit être remplie pour que l'aîné du chanteur touche sa part.
VIDEO Héritage d'Alain Bashung : la terrible condition pour que son fils puisse toucher sa part

Si l’affaire de la succession de Johnny Hallyday a fait couler beaucoup d’encre, elle a fini par trouver une issue favorable. Ce n’est pas le cas d’un autre héritage houleux qui fait encore parler : celui d’Alain Bashung. Le chanteur de Osez Joséphine est décédé le 14 mars 2009 à l’âge de 61 ans. Emporté par un cancer du poumon, l’artiste a laissé derrière lui deux enfants, Arthur né en 1983 de sa relation avec Chantal Monterastelli, et Poppée, née en 2001 de ses amours avec Chloé Mons. Cela fait plus de dix ans que cette famille recomposée se déchire concernant l’héritage laissé par Alain Bashung. Et pour cause, comme Johnny Hallyday, le rocker n’a rien laissé à son fils aîné, Arthur.

Au moment où la guerre entre Laeticia, Laura et David éclatait, Arthur Bashung s’exprimait dans les colonnes du JDD : « L’actualité m’y fait penser, cela me met mal à l’aise. Je mets cela derrière moi, avec une certaine rancœur. Mais je ne suis pas prêt à en parler. Ma mère peut s’entretenir avec vous, avec mon accord ». C’est donc Chantal Monterastelli qui avait raconté à l’hebdomadaire comment son ex-mari avait réussi à tout...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >