Dans le documentaire L'homme du président rediffusé sur France 5 ce dimanche 21 février, sept secrétaires généraux de l'Elysée ont accepté de se livrer. L'occasion pour Pierre-René Lemas de revenir sur les coulisses de la nomination d'Emmanuel Macron au ministère de l'Economie.
VIDEO - "Emmanuel Macron prenait la lumière" : il n'a pas laissé que des bons souvenirs à son ancien patron...

A l'Elysée, il est un homme qui a toujours murmuré à l'oreille du président de la République. Il est une personnalité de l'ombre "qui voit tout, entend tout mais ne dit rien". Souvent méconnus des Français, sept de ces hommes ont accepté de se livrer dans le documentaire L'homme du président diffusé sur France 5 ce dimanche 21 février. A l'occasion de ce reportage, les téléspectateurs ont notamment pu découvrir les coulisses de la nomination d'Emmanuel Macron au ministère de l'Economie.

En 2014, coup de théâtre au gouvernement. Arnaud Montebourg fait du zèle et déclare publiquement sa proximité avec les frondeurs du PS. Le ministre de l'Economie de François Hollande est sommé de démissionner. En coulisses, son remplacement se prépare, et Jean-Pierre Jouyet, alors secrétaire général de l'Elysée de François Hollande va préparer "la mise en orbite" d'un inconnu dont il est très proche, Emmanuel Macron. Une nomination qui fait grincer des dents à l'Elysée. "Ce qui est vrai, c'est que Emmanuel Macron, très tôt, prenait la lumière" souligne Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l'Elysée qui a eu Emmanuel Macron comme adjoint, "ce qui m'agaçait c'est que, au fond, on sentait chez lui c'est qu'il se créait un espace de savoirs et donc d'autonomie".

Jean-Pierre Jouyet, qui a tant oeuvré pour l'ascension de son protégé s'en mordra finalement les doigts. En novembre 2016, c'est la douche froide. Le secrétaire général de...

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !