Dans C'est que de la télé ce jeudi 16 janvier, Valérie Bénaïm a voulu savoir comment ses chroniqueurs se débarrassaient des démarchages téléphoniques. Et la technique de l'un d'entre eux a interpellé l'animatrice.
VIDEO C’est que de la télé : Valérie Bénaïm choquée par les propos d’un chroniqueur sur la classe politique

Chaque jour, avant que Cyril Hanouna ne débarque avec ses huit heures de direct de Touche pas à mon poste, Valérie Bénaïm anime C’est que de la télé. Un rendez-vous durant lequel elle évoque l’actualité médiatique avec quatre chroniqueurs. Ce jeudi 16 janvier, Emilie Lopez, Caroline Ithurbide, Jean-Michel Cohen et Nicolas Bays faisaient partie de l’émission. Et un internaute était visiblement intéressé par la technique de chacun pour éviter le plus possible le démarchage téléphonique, qui vire parfois au harcèlement pour certains. Si Emilie Lopez n’a pas le courage de les envoyer bouler, Caroline Ithurbide n’hésite pas à aller parfois jusqu’à « l’insulte » pour qu’on la laisse tranquille. Une astuce bien loin de celle de Nicolas Bays, dernière recrue de l'émission.

Un mythe confirmé

Le chroniqueur de 42 ans se sert quant à lui de son passé d’homme politique pour que les entreprises lui fichent la paix : « J’ai la technique du politique. Je mens : j’ai des nouvelles fenêtres, une nouvelle chaudière, j’ai tout ce qu’il me faut comme crédit, quatorze lignes téléphoniques. Je mens » a-t-il expliqué avec un brin...