Alors qu'il avait participé à un clip au profit de l'association SOS Inceste & violences sexuelles, Bernard Montiel a appris que TF1 avait finalement refusé de le diffuser. Ce mercredi 27 mai, il a fait part de cette nouvelle sur le plateau de C que du kif. Peiné par cette décision, le chroniqueur n'a pu retenir ses larmes.
VIDEO - Bernard Montiel en larmes : cette décision de TF1 qu’il n’a pas digérée

Chaque nouveau numéro de C que du kif réserve son lot de surprises. Ce mercredi 27 mai, les chroniqueurs de Cyril Hanouna ont une nouvelle fois partagé diverses anecdotes les concernant. Si Valérie Benaïm est revenue sur son départ du groupe TF1, que Kelly Vedovelli a raconté ses récents échanges avec des "haters" sur les réseaux sociaux, Bernard Montiel a lui choisi de s'exprimer sur un récent projet auquel il a participé. Alors qu'il expliquait, la veille, une vieille histoire qui avait eu lieu entre lui et TF1 à l'époque de son licenciement, datant d'il y a près de 18 ans, Bernard Montiel s'est confié sur une récente décision de la première chaîne, qui aurait selon lui un lien avec les propos tenus un jour plus tôt sur le plateau de C que du kif.

Il y a plusieurs semaines, la sculpteuse Fanny Allemand a fait appel à l'ami de Laura Smet pour participer à un clip pour SOS Inceste & violences sexuelles. Un projet que Bernard Montiel a accepté sans hésiter... avant de déchanter. Comme il l'a fait savoir à Cyril Hanouna, le principal intéressé a reçu, ce mercredi 27 mai, un appel de la jeune femme, lui annonçant une mauvaise nouvelle concernant la diffusion du clip, qui aurait dû se faire sur TF1.

"Suite à ce que j'ai dit sans doute hier, je ne sais pas, Fanny Allemand m'appelle ce matin (...) Comme par hasard, on lui a dit : 'On ne diffusera jamais ce clip et d'autant plus qu'il y a pas mal d'acteurs dedans qui ne nous plaisent pas'",...