Jeudi 2 juillet, Grand corps malade était l'invité du Grand échiquier sur France 2. Le chanteur a évoqué la libération de la parole des femmes, expliquant leur influence sur sa musique.
VIDEO #Balancetonporc, #MeToo : Grand corps malade explique l'influence de la libération de la parole sur son travail

Le féminisme a franchi l'une des plus grandes étapes de son histoire ces dernières années avec la libération de la parole des femmes. Suite à l'affaire Weinstein en 2017, de nombreuses femmes parmi lesquelles de grandes célébrités (Natalie Portman, Scarlett Johansson, Alyssa Milano, etc.) ont pris la parole pour mener un mouvement féministe visant à inciter les victimes de violences à parler de leurs expériences. C'est ainsi qu'est né le mouvement #MeToo aux Etats-Unis, suivi de près en France par le #Balancetonporc, grâce auquel de nombreuses femmes ont raconté leurs expériences avec le sexisme et le harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux.

"C'est important de mettre les femmes à l'honneur"

Trois ans plus tard, ce mouvement est toujours en marche, et le sujet est régulièrement abordé dans les médias. Même la musique joue son rôle (Angèle a cartonné avec son morceau Balance ton quoi) et s'adapte. La preuve avec Grand corps malade qui a décidé de changer sa façon de faire, comme il l'a expliqué ce jeudi sur le plateau du Grand échiquier. Anne-Sophie Lapix lui a demandé pourquoi il avait décidé de sortir un album contenant uniquement des...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !