Invitée sur le plateau de C L'Hebdo samedi 14 décembre, l'ex-journaliste Isabelle Saporta s'est attiré les foudres d'Ali Baddou. La compagne de Yannick Jadot a eu une remarque déplacée au sujet des trois chroniqueuses de l'émission.
VIDEO - Ali Baddou en colère après une réflexion dérangeante sur ses chroniqueuses

Le climat était électrique sur le plateau de C L'Hebdo. Samedi 14 décembre, peu avant l'élection de Miss France 2020, l'équipe de l'émission revenait évidemment sur les concours de beauté. Etonné par l'engouement télévisuel qu'ils suscitent chaque année, Ali Baddou a interrogé son invitée, Isabelle Saporta, sur la raison - selon elle - qui poussait les Français à être si friands des élections de Miss. Et pour l'ancienne journaliste, cela ne fait aucun doute : "Parce que ce sont de très jolies femmes, effectivement, et que c'est un spectacle de très jolies femmes qu'on va regarder". "Pourquoi les spectacles de si jolies femmes sont tentants et font de l'audimat ?", a-t-elle poursuivi. La compagne de Yannick Jadot - qui a rejoint la liste de Gaspard Gantzer pour les municipales à Paris - a ensuite dérapé.

"De fait, regarder les jeunes femmes sur ce plateau, vous n'avez pas pris les plus laides pour être co-animatrices avec vous.", a lancé Isabelle Saporta. Une réflexion dérangeante, à laquelle Ali Baddou a tout de suite voulu répondre. L'animateur de C L'Hebdo a pris la défense des journalistes qui l'accompagnent chaque semaine sur France 5, Pauline Clavière, Emilie Tran Nguyen et Eva Roque. "On n'a pas fait un casting de Miss France, c'est absolument pas ça, s'est agacé l'animateur de C L'Hebdo. C'est pas la raison pour laquelle elles sont là." Face à Isabelle Saporta, Ali Baddou a insisté en haussant le ton : "C'est un procès...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !