Ce mardi 4 mai dans Affaire conclue, un candidat a tenté de mentir à Julien Cohen. Mais c'était sans compter sur le regard aiguisé de l'acheteur, qui a tout de suite compris la vérité en inspectant son objet.
VIDEO Affaire conclue : un vendeur ment à Julien Cohen et se fait percer à jour

Pauvre Rémi : venu dans Affaire conclue pour vendre une affiche reproduisant une œuvre de l’artiste Keith Haring, il pensait en tirer un très bon prix. Réalisée en 1988 pour la promotion du New York City Ballet, la création avait toutefois ici été reproduite en tant que simple reprographie : il s’agissait donc d’une affiche produite en masse et non pas en série limitée. Patricia Casini-Vitalis, la commissaire-priseur de l’émission, n’a donc pu l’estimer qu’à 100 euros, uniquement « pour le côté extrêmement décoratif ». Un montant qui n’a pas satisfait le vendeur, bien décidé à en obtenir beaucoup plus en salle des ventes. Lorsqu’il s’est présenté face aux acheteurs, Rémi a eu droit à quelques questions sur son affiche. « Pourquoi vous la vendez ? », lui a d’abord demandé Alexandra Morel. « Je vais déménager et du coup on vide un peu l’appartement. On en a bien profité avec ma compagne et on a décidé de la vendre », a-t-il expliqué. « Vous ne l’aviez pas encadrée », a remarqué Caroline Margeridon. Rémi a confirmé que non, ce qui a nourri des suspicions : comment pouvait-elle être en si bon état, dans ce cas...

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !