Sophie Davant n'a pas la langue dans sa poche. Dans Affaire conclue, elle multiplie les questions pour connaître au mieux les vendeurs et créé une complicité avec eux. Mais ça n'a pas vraiment marché avec Franck ce jeudi 17 juin.
VIDEO Affaire conclue : Sophie Davant trop indiscrète, un vendeur l’envoie sur les roses

Dans Affaire conclue, certains vendeurs sont plus bavards que d’autres. Une qualité qu’apprécie la curieuse Sophie Davant. Mais ce jeudi 17 juin, l’animatrice de 58 ans a légèrement déchanté. Peu habituée à ce qu’on l’envoie bouler, elle a eu la surprise de se faire remettre à sa place par Franck. Cet artisan-peintre tout droit venu du Puy de Dôme souhaitait se débarrasser d’un banc de fauteuils noir signé du célèbre couple de designers américains Charles et Ray Eames. C’est donc entre les mains du commissaire-priseur Yves Cosquéric que le candidat a laissé son objet pour en connaître la valeur avant de se rendre en salle des ventes. Après avoir analysé la propriété de Franck, l’expert a dévoilé le prix qu’il attribuait au banc de fauteuils : 900 euros. Une jolie somme pour Sophie Davant, désireuse de connaître l’avis du vendeur sur l’expertise donnée. « Ça vous paraît convenable ? », a-t-elle demandé. Si Franck a acquiescé et validé la somme, il n’a pas caché qu’il en attendait plus une fois devant les acheteurs de l’émission.

Sophie Davant ne s’est évidemment pas contentée de cette seule réponse de Franck. En...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >