Ce mercredi 8 juillet, le commissaire-priseur Harold Hessel a été troublé par un objet présenté dans Affaire conclue. Celui-ci n'était pourtant pas tendancieux du tout, mais l'expert de Sophie Davant n'a pas pu s'empêcher de pouffer de rire.
VIDEO Affaire conclue : hilare, Harold Hessel perd ses moyens face à un objet

Harold Hessel a vécu bien des moments insolites, sur le plateau d’Affaire conclue. Présent depuis les débuts de l’émission, le commissaire-priseur a déjà frôlé l’accident de patins à roulettes et même fait un malaise en plein enregistrement à cause d’un objet qui avait réveillé une de ses phobies. Mais la plupart du temps, le sympathique expert se contente de faire ses estimations avec efficacité, en essayant de ne pas trop se laisser déstabiliser par la facétieuse Sophie Davant. Ce mercredi 8 juillet, il n’a toutefois pas eu besoin d’elle pour se déconcentrer. Maximilien, un jeune homme de 31 ans, était venu de Rambouillet pour vendre un objet pour le moins insolite : un plan de la gare Montparnasse. Sophie Davant a souhaité bien du courage à son commissaire-priseur pour trouver quelque chose à dire dessus. Harold Hessel s’est d’abord lancé dans un long historique du quartier et de l’évolution de sa gare. Mais il s’est vite retrouvé à court d’idées.

Harold Hessel pouffe de rire en plein expertise

Le pauvre expert en a été réduit à décrire très sommairement le plan qu’il avait devant les yeux : « Voilà, vous avez le plan...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !