Invitée sur le plateau de Michel Cymes dans Ça ne sortira pas d'ici sur France 2, la belle Adriana Karembeu est revenue avec émotion sur l'un des épisodes les plus douloureux de sa jeunesse. C'est sa fille Nina qui l'a aidée à remonter la pente.
VIDÉO - Adriana Karembeu évoque avec douleur "la maltraitance" que lui a fait subir son père

Ce mercredi 27 novembre, Adriana Karembeu était l'invitée de Michel Cymes, son acolyte à la présentation de l'émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, dans Ça ne sortira pas d'ici sur France 2. L'occasion pour le mannequin de 48 ans d'évoquer avec sincérité sur Mathieu Madénian et une douloureuse période de sa jeunesse, à savoir "la maltraitance" que lui a fait subir son père. "Ce ne sont pas des fessées, ce sont des gifles. Quand un père fait mal psychologiquement et physiquement à sa fille, ça marque", avoue Adriana Karembeu, visiblement émue d'évoquer le sujet.

D'après l'ancienne compagne de Christian Karembeu, son ouvrage Je viens d'un pays qui n'existe plus, paru en 2014 aux Éditions Seuil, lui a en quelque sorte servi de thérapie. Malgré tout, les souvenirs restent ancré dans sa mémoire... "Je me souviens qu'il rentrait rentrait à 15h45 parce que je savais que ma vie s'arrêtait à cette heure-ci. Je m'asseyais à mon bureau et je faisais semblant de faire mes études jusqu'à l'heure du coucher", se souvient-elle.

Sans oublier la fois où, à seulement 20 ans, son père lui avoue qu'il ne l'aimait pas. "Mon père est un pervers narcissique, il a sa vie et je n'ai pas envie de le noircir du matin au soir", affirme Adriana Karembeu qui dit avoir réussi à "tourner la page".

Sa fille l'a aidée à aller mieux

Mais si la sublime slovaque a retrouvé le sourire, c'est surtout grâce à sa fille, Nina, née le 17 août 2018 de son...