Ce jeudi 19 mai commémore les 28 ans de la disparition de Jackie alias Jacqueline Kennedy-Onassis. L'occasion de revenir plus en détail sur ce régime drastique et risqué que l'ancienne Première dame suivait afin de conserver sa silhouette.
“Un oeuf dur et un thé” : ce régime drastique que Jackie Kennedy suivait pour garder la ligne

Son poids était devenu une obsession. Icône mode des années 1960, Jackie Kennedy disparue le 19 mai 1994, a marqué les esprits grâce à son élégance et ses looks de créateurs. Mais en coulisses, l'ancienne Première dame infligeait à son corps un régime draconien, parfois destructeur. Spectatrice des habitudes de Jacqueline Kennedy-Onassis, son ex-gouvernante Kathy McKeon a fait de terribles révélations dans l'ouvrage "Jackie's Girl : my life with the Kennedy Family", paru le 9 mai 2017 : "Elle n'a jamais eu beaucoup d'appétit. Le bilan de l'horreur à laquelle elle a survécu était évident sur son corps, douloureusement mince", écrit celle qui l'a assisté pendant treize ans. "Un œuf dur et un thé le matin", tel était le maigre petit déjeuner que Jacqueline Lee Bouvier de son vrai nom, s'autorisait, rapportait Paris Match.

Obsédée par sa taille, l'ex-femme d'Aristote Onassis - décédée il y a 28 ans - ne s'accordait que 600 calories par jour : "du fromage blanc accompagné d'un fruit pour le déjeuner et du blanc de poulet bouilli à l'eau ou du poisson avec de la salade et des légumes à la vapeur pour le dîner", décrit l'Irlandaise dans son récit poignant. Sujette à de violentes crises de boulimie, la fille de John Bouvier et Janet Lee était régulièrement retrouvée dans les placards de la Maison-Blanche : "Si elle allait dans la cuisine et voyait un brow­nie ou des cookies, elle l’at­tra­pait et le mangeait à même le plat",...

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !