Arrêté par erreur en 2017, ce sans abri américain a été interné et a reçu des antipsychotiques puissants pendant deux ans. L'arrestation aurait pourtant pu être évitée.
Un homme interné de force par erreur pendant deux ans

Joshua Spriestersbach est la victime de cette malheureuse confusion. Cet américain qui vivait dans les rues à Honolulu a été pris pour un autre par la police. L'agent de police qui l'avait arrêté en 2017 pensait que Joshua était le criminel qu'il cherchait. Le vrai criminel recherché répondrait au nom de Thomas Castleberry, selon le New York Times. Lors de son arrestation, Joshua Spriestersbach, alors sans-abri, avait fourni les informations exactes sur son identité et ses empreintes digitales. Cependant, le Hawaï Innocence Project déclare qu'aucune vérification de ces informations n'a été faite.

Joshua Spriestersbach a été au tribunal quatre mois après son arrestation. Entretemps, l'homme a été détenu dans une prison d'Oahu. Au tribunal, Joshua a expliqué qu'il n'était pas l'homme recherché par la police. Le juge a ordonné son internement forcé en hôpital psychiatrique. Pendant son séjour de deux ans à l'hôpital, Joshua n'a pu convaincre personne. Pire...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >