Un Italien de 50 ans a tenté de se faire vacciner, le 2 décembre dernier, en présentant un faux bras en silicone à l'infirmière.
Un geste ridicule mais grave ! Le grossier subterfuge d'un homme pour obtenir son pass sanitaire sans vaccin

Pris la main dans le sac... Enfin, le bras ! Un homme de 50 ans s'est rendu dans un centre de vaccination situé à Biella, dans le nord de l'Italie, en ayant imaginé un sacré subterfuge pour que le sérum anti-covid ne lui soit pas vraiment injecté. Les faits se sont déroulés le 2 décembre dernier, rapporte le Courrier International.

L'Italien devait recevoir sa toute première dose de vaccin et espéré, par la suite, obtenir la « Certificazione verde », l'équivalent du Pass sanitaire en France. Pour tromper les soignants,il s'est doté d'un "faux bras en silicone, avec un faux biceps et un faux muscle deltoïde où insérer la seringue", écrit La Repubblica citée par le Courrier International.

La couleur de la prothèse a éveillé les soupçons

Bien que la prothèse était très bien faite, l'infirmière s'est vite rendu compte que la couleur et la sensation au toucher étaient étranges. Elle lui a donc demandé d'enlever sa chemise, découvrant ainsi son...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >