La famille royale serait-elle responsable de la décision d'Harry et Meghan de renoncer à leur rôle de premier plan ? C'est ce qu'affirme un ami proche de la duchesse de Sussex dans les colonnes du magazine People. Celui-ci va même jusqu'à expliquer que la famille est "toxique".
“Toxique” : un ami de Meghan Markle accable la famille royale

Le torchon brûle à Buckingham Palace depuis que Harry et Meghan Markle ont annoncé vouloir renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale. Depuis le 8 janvier, date de leur communiqué choc, les parents du petit Archie sont attaqués par tous, même si la reine Elizabeth II a tenu a affirmer son soutien dans un long texte publié ce lundi 13 janvier. Dans le nouveau numéro du magazine People, un ami de Meghan Markle a tenu a donné sa version de l'histoire et voler au secours de son amie.

C'est un portrait accablant que l'ami (anonyme) a fait de la famille royale expliquant que celle-ci était "toxique" et qu'on avait "forcé la main" aux Sussex afin qu'ils prennent leurs distances de la monarchie britannique. Cependant, ce dernier point semble être quelque peu faux d'autant plus que Meghan et Harry ont eu le droit de quitter Kensington (mais aussi Kate et William) et de déménager à Frogmore Cottage. Ce n'est pas tout car ils ont pu garder le mystère autour de la naissance d’Archie, ne se sont pas rendus à Balmoral cet été comme il en est coutume, se sont confiés sans concessions dans le documentaire Harry & Meghan : An African Journey en octobre dernier, ont fait un break de 6 semaines qui leur a permis de sécher Noël à Sandringham, et surtout, ils ont annoncé leur émancipation sur Instagram sans concertation avec la reine Elizabeth II.

Les amis à la rescousse

En soit, Meghan et Harry ont eu beaucoup plus de libertés en trois ans...