Isilde, candidate de cette neuvième saison de The Voice, a séduit deux coachs avec sa reprise d'un titre de Lady Gaga. Dans une interview à Télé Loisirs, elle se confie sur sa dyspraxie, handicap dont elle ressent les conséquences au quotidien.
The Voice : Isilde, 16 ans, révèle son handicap invisible

Le passage d'Isilde dans The Voice lui a permis de lancer sa carrière musicale, mais aussi de sensibiliser sur la maladie neurologique dont elle souffre depuis la naissance : la dyspraxie, dont Daniel Radcliffe souffre aussi. Le lendemain de la diffusion de sa prestation sur TF1, ce dimanche 23 février, elle s'est confiée sur ce handicap dans une interview à Télé Loisirs.

"Ce n'est pas vraiment une maladie. C'est un handicap de naissance. Ce sont des connexions neurologiques qui ne sont pas faites donc j'ai des problèmes de coordination et de repères spatio-temporels", détaille-t-elle. "Au quotidien, je tombe tout le temps, j'ai du mal à faire mes lacets... J'ai du mal à situer des choses dans le temps, ça peut paraître banal mais pour moi ce n'est pas évident du tout." Lors des auditions à l'aveugle, Isilde a présenté au nouveau panel de coachs une reprise de Poker Face de Lady Gaga, avec une introduction en piano-voix. Un exercice qui n'a pas été simple du fait de sa dyspraxie.

Si l'intransigeant Pascal Obispo a fait remarquer un problème de fausseté et le sensible Marc Lavoine a déploré un manque d'originalité, sa maladie ne lui a pas fait tort sur scène. Il faut dire qu'Isilde n'a pas ménagé ses efforts pour maîtriser l'instrument : "A l'école, ce n'était pas facile. J'ai commencé le piano pour me rééduquer mais j'ai beau avoir fait dix ans de piano, j'ai le niveau de quelqu'un qui en a fait deux ! Ça décourage un peu mais si je ne le...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef