La présentatrice météo et ex-miss Belgique, Tatiana Silva, revient dans son ouvrage Tout commence par moi, sur la mort de sa mère alors qu'elle n'avait que seize ans.
Tatiana Silva marquée par la mort de sa mère : « Ça reste très violent »

L’ancienne miss Belgique, Tatiana Silva, se livre comme jamais dans son livre Tout commence par soi, qui sortira le 29 septembre prochain. Dans une interview accordée à Gala pour son numéro du 16 septembre, l’ancienne compagne de Stromae revient notamment sur la mort de sa mère alors qu’elle n’avait que seize ans. Une épreuve qui, malgré les vingt ans qui se sont écoulées, « reste très violente ».

À l’époque où Tatiana Silva a perdu sa mère, elle était en pleine période d’adolescence, compliquée pour tout le monde, avec ou sans mère malade. Elle était « en pleine rébellion », se souvient-elle et son « comportement avec elle n’était pas exemplaire ». Cela a causé « beaucoup de culpabilité » chez la présentatrice météo. « Encore aujourd’hui, je me dis que j’aurais pu lui offrir plus de confort », regrette-t-elle.

Lorsque le combat de la mère de Tatiana Silva s’est terminé, sa fille était « sonnée » mais elle a « refusé de faire une thérapie ». Selon elle, ce suivi était réservé « aux gens qui ont des problèmes ». Avec le recul, la jeune femme de 36 ans se dit qu’elle aurait largement bénéficié d’une thérapie, que cela lui « aurait fait un bien fou », surtout en raison du fait qu'elle n’avait « pas de famille » pour l’entourer et l’accompagner dans son deuil.

La famille de Tatiana Silva est en effet éparpillée aux quatre coins du monde. Certains étaient au Cap-Vert au moment de la mort...