Le patron des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, aurait exigé que le débat avec Éric Zemmour, diffusé sur BFMTV, le soit le même jour qu'Élysée 2022, la nouvelle émission politique de France 2, une chaîne qu'il
« Tailler des croupières » : la stratégie vengeresse de Jean-Luc Mélenchon en se rendant sur BFMTV

C’est l’événement politique de la semaine, voire du mois : jeudi 23 septembre, à partir de 20h45, BFMTV organise un débat entre le patron de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et le potentiel candidat à la présidentielle, le polémiste Éric Zemmour. Comme l’a révélé Le Canard enchaîné, l’Insoumis a posé ses conditions avant de débattre avec l’auteur de La France n’a pas dit son dernier mot : il souhaitait que ce face à face ait lieu « à la date du jeudi 23 septembre, histoire de tailler des croupières à France 2 ». C’est ce soir-là, en effet, que la chaîne du service public lance sa nouvelle émission politique, Élysée 2022.

Comme le rappellent nos confrères de l’émission Quotidien, diffusée sur TMC, Jean-Luc Mélenchon n’a pas d’excellents souvenirs de ses passages dans les émissions politiques de France 2. En octobre 2020, il avait « exigé » que le ministre de la Santé, Olivier Véran, quitte le plateau de L’Émission politique pour venir débattre avec les autres participants de la soirée. Une requête à laquelle n’avait pas accédé le binôme formé par Léa Salamé et Thomas Sotto. « Il est évident que nous gardons la maîtrise éditoriale de l’émission », avait déclaré ce dernier.

« Ça y est c’est fini, c’est fini, il y en a qui veut en rajouter encore ? », avait lancé le député des Bouches-du-Rhône, au cours de la précédente campagne présidentielle, face à Nathalie Saint-Cricq et...