Dans une interview pour la chaîne HBO ce lundi 3 août, Donald Trump a remis en doute le suicide de Jeffrey Epstein en prison. Et a encore souhaité "bonne chance" à sa complice présumée.
Suicide de Jeffrey Epstein : Donald Trump lâche une bombe en suggérant un assassinat

Donald Trump a fait une seconde sortie hasardeuse sur Jeffrey Epstein. Après avoir souhaité "bonne chance" à l'ex-compagne et complice présumée du milliardaire Ghislaine Maxwell le 22 juillet, quelques semaines après son arrestation, le président américain a remis en cause le suicide de son ancien ami en prison en août 2019. Dans une interview à l'émission Axios, diffusée sur HBO ce lundi 3 août, le mari de Melania Trump est revenu sur ces propos, qui font écho à une théorie du complot circulant depuis les faits.

"Son ami ou petit-ami a été soit tué soit s'est suicidé en prison. Elle est maintenant en prison. Oui, je lui souhaite bonne chance [...] Laissez-leur prouver que quelqu'un est coupable", a-t-il déclaré selon le Washington Post. Jonathan Swan, qui a fait le tour des réseaux sociaux pour une séquence de l'interview dans laquelle il corrige les mensonges de Donald Trump sur le coronavirus, lui a demandé de clarifier : "Vous êtes donc en train de dire que vous espérez qu'elle ne mourra pas en prison ?"

"Les gens essayent de comprendre"

"Son petit-ami est mort en prison. Et les gens essayent encore de comprendre comment cela est arrivé. Etait-ce un suicide ? A-t-il été tué ? Je lui souhaite bonne chance, oui. Je ne lui souhaite rien de mal", a-t-il persisté.

Après la découverte du corps de Jeffrey Epstein le 10 août 2019, le médecin légiste en chef de New York a conclu qu'il s'est pendu. Le procureur général a inspecté les images...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !