L'animatrice britannique Caroline Flack s'est donné la mort ce samedi 15 février. Le 4 mars prochain, son procès devait se tenir. Ce rendez-vous judiciaire est une des raisons de son suicide, pour une de ses amies.
Suicide de Caroline Flack : “Elle était terrifiée par son futur procès”

Ses ennuis judiciaires l'ont poussée à commettre l'irréparable. Caroline Flack est décédée ce samedi 15 février, quelques semaines avant de passer devant la justice britannique pour des faits de violences commises sur son petit-ami Lewis Burton. Ce rendez-vous judiciaire, prévu le 4 mars, a été une des raisons de son suicide selon son amie Nicola McLean.

Ce vendredi 21 février dans le Jeremy Vine Show, diffusé sur la chaîne britannique Channel 5, cette dernière confie que l'ex du prince Harry et du chanteur Harry Styles "était terrifiée par son futur procès". "Et qui ne l'aurait pas été ?", commente-t-elle comme le rapporte le Daily Mail. En attendant que le jour fatidique n'arrive, Caroline Flack pouvait compter sur ses proches : "Tous ceux qui étaient ses amis s’inquiétaient vraiment pour elle. J’ai fait ce que nous avons tous fait : j’ai pris de ses nouvelles. Nous étions toujours en contact avec elle de toute façon, et nous avons vérifié si elle allait bien." "Ce n’était manifestement pas le cas", déplore Nicola McLean.

Ces déboires ont poussé Caroline Flack à quitter son poste d'animatrice de la téléréalité Love Island. Une mauvaise décision, d'après Nicola McLean : "Elle aurait dû être en Afrique du Sud en train de présenter 'Love Island'. L’issue aurait été différente." Dans un texte écrit juste avant son décès, Caroline Flack se confiait sur les conséquences de son arrestation en décembre dernier : "Mon...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef