Stéphane Bern était l'invité d'Anne Roumanoff ce 30 juin sur Europe 1. S'il a évoqué sa prochaine émission sur les ondes, l'animateur en a également profité pour rappeler les horreurs qu'il a subies à ses débuts dans le monde des médias.
Stéphane Bern : cette phrase atroce qu'on lui a dite à ses débuts qu’il n’oubliera jamais

Stéphane Bern est sans doute l’un des historiens les plus appréciés des Français. Fan de royauté, l’animateur est même devenu l’un des emblèmes de la protection du patrimoine de l’Hexagone. Un rôle qu’il devra composer dès la rentrée prochaine avec l’animation de sa nouvelle émission sur Europe 1, après son départ mouvementé d’RTL. En mai dernier, l’ex-compagnon de Lionel confirmait l’arrêt de sa collaboration avec la station : « RTL n’a plus envie de moi visiblement ». Mais le proche du couple présidentiel ne peut s’empêcher, à ce tournant de sa carrière, de repenser à ses débuts.

Victime de propos homophobes

Au micro d’Europe 1, Stéphane Bern est revenu sur sa passion pour les clans royaux et sur les moqueries que cela a engendrées quand il faisait ses premiers pas à la télévision. Il a notamment souffert des caricatures des Guignols de l’époque : « Je ne suis plus le fan un peu extatique des débuts, celui qu’on caricaturait dans Les Guignols en train de se frotter sur les jambes des rois » a-t-il indiqué. Pour autant, se voir ainsi représenté n’était pas le pire : « Il y avait une méchanceté qui disait “Il...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !