Confinée loin de sa mère, résidente d'un EHPAD, Sophie Favier peine à avoir de ses nouvelles. Après de nombreuses tentatives, l'animatrice serait tout de même parvenue à l'avoir "une petite minute" au téléphone. Une véritable épreuve qu'elle a tenu à dénoncer sur LCI ce jeudi 2 avril.
Sophie Favier en colère : l’animatrice empêchée de parler à sa mère en EHPAD

Comme de nombreux Français, Sophie Favier s'inquiète pour sa mère, résidente d'un EHPAD. Ce jeudi 2 avril, l'animatrice a donc décidé d'user de sa notoriété pour dénoncer l'isolement de nos aïeux qui, privés de contact avec leurs proches, peinent parfois à comprendre la situation. En visioconférence depuis son domicile sur le plateau de LCI, celle qui reproche à Christophe Dechavanne d'être à l'origine de la fin de sa carrière télévisuelle, a fait part de son inquiétude quant à sa maman qui souffre d'Alzheimer.

Après avoir prié une infirmière de lui passer sa mère "une petite minute", Sophie Favier, qui avait réussi à perdre 13 kilos grâce à un défi, relate leur bref échange, "Elle s'est mise à pleurer, évidemment, elle ne comprend pas la situation", souffle-t-elle. "C'est comme un instinct de survie, elle a compris qu'il se passait quelque chose", assure la présentatrice, qui poursuit, "Je n'appelle pas que pour maman, j'appelle pour toutes les familles françaises, qui sont comme moi, nous ne pouvons pas joindre nos parents, et c'est extrêmement douloureux ! [...] Je ne suis pas en train de faire un caprice !"

Meurtrie, Sophie Favier aurait aimé "un lien plus humain, un souci de transparence, de vérité, dans des moments aussi douloureux que ceux-là". Loin de sa mère, celle qui a longtemps été considérée comme "le canard boiteux de sa famille" se garde cependant de s'en prendre aux employés des EHPAD "qui font sans doute ce...