Belle-fille d'Elizabeth II depuis plus de 20 ans, mais nouvelle star du clan Windsor après le départ de Meghan Markle et Harry pour le Canada, Sophie de Wessex savoure son heure de gloire. Son retour en grâce est aussi celui du couple qu'elle forme avec le prince Edward, longtemps soupçonné de ne pas être très intéressé par la gent féminine..
Sophie de Wessex : cette odieuse rumeur sur son mari Edward qu'elle a fini par dissiper

Plus personne pour mettre en doute sa capacité à servir la Couronne. A 55 ans, Sophie de Wessex n'est plus considérée comme un avatar de Diana, avec laquelle les relations ne furent pas si simples. Devenue au fil des années la belle-fille préférée d'Elizabeth II, après des débuts tumultueux, l'épouse du prince Edward n'a pas tardé à être présentée comme le joker de Sa Majesté, après le retrait programmé de Meghan Markle et Harry. Un rôle volontiers accepté par la comtesse, d'autant plus que ses deux enfants, Louise, 16 ans, et James, 12 ans, sont désormais suffisamment autonomes, selon le biographe royal Phil Dampier récemment sollicité par le Daily Mail. La maternité fut un long combat pour Sophie, victime d'une première grossesse extra-utérine. Mais également d'une rumeur coriace sur la sexualité de son époux.

Le prince Edward, gay ? C'est en 2001 que Sophie va clore une fois pour toute le débat, en niant publiquement et fermement ce qui se murmure depuis des années. Contre son gré. La plus jeune des belle-filles d'Elizabeth II n'a pas d'autre choix que d'accorder une interview au tabloïd News of the World, en l'échange de cassettes très compromettantes. Sophie, alors à la tête d'un cabinet de relations publiques, a en effet été piégée par un journaliste du même quotidien, qui se faisait passer pour un cheik intéressé par ses talents de communicante.

Mariée depuis deux ans, mais proche des Windsor depuis sa rencontre avec...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !