Depuis sa prise de pouvoir en tant que porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, peu serein face à un tel poste, a demandé conseil à ses prédécesseurs parmi lesquels Sibeth Ndiaye.
Sibeth Ndiaye : « tétanisé », son successeur Gabriel Attal l’appelle à l’aide

Lors du dernier remaniement, Sibeth Ndiaye a quitté le gouvernement, évoquant alors des raisons personnelles. Celle qui avait été très critiquée pendant la crise sanitaire a alors laissé sa place à Gabriel Attal ce lundi 6 juillet. Depuis, celui qui était en visite le week-end dernier en Gironde, prend peu à peu ses marques comme il l'a confié lors de son déplacement à un couple de touristes, relate l'Obs. D’ailleurs, prochainement, il va rencontrer ses prédécesseur pour avoir quelques conseils. S’il a déjà obtenu un rendez-vous avec Benjamin Griveaux et Sibeth Ndiaye, il lui reste à s’entretenir avec Jean-François Copé, Valérie Pécresse, Luc Châtel, Stéphane Le Foll et Christophe Castaner.

À 31 ans seulement, le discret compagnon de Stéphane Séjourné a gravi les échelons un à un. Nommé secrétaire d'Etat au ministère de l'Éducation nationale en octobre 2018, il est le plus jeune membre du gouvernement. Une jeunesse et un manque de maturité en politique que Gabriel Attal reconnaît volontiers.

« Tétanisé » lors de son premier point presse

Nos confrères de l'Obs révèlent que ce dernier a reconnu avoir été « tétanisé » lors de sa prise de pouvoir en tant que porte-parole. Il se souviendra encore bien longtemps de son premier point presse à l’issue du Conseil des ministres. Fort heureusement, Gabriel Attal peut compter sur le soutien discret de celui avec lequel il est passé depuis 2017, lui aussi macroniste. Lors de...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !