À l'occasion de son nouvel album "Venue d'ailleurs", Sheila a accepté de se confier dans les colonnes de "S, le magazine de Sophie Davant", paru en kiosque ce jeudi 20 mai. La star des yéyés est revenue sur les souvenirs heureux de sa carrière, mais aussi sur d'autres moments moins joyeux, notamment un qu'elle a vécu comme "une humiliation."
Sheila : cette "humiliation" qu'elle n'a pas digérée

En soixante ans de carrière, Sheila a connu des hauts, mais aussi des bas. Si on lui doit plusieurs tubes, tels que Spacer ou L'école est finie, la chanteuse, qui récemment dévoilé un nouvel album intitulé Venue d'ailleurs, a tout de même vécu quelques humiliations. L'une d'entre elles l'a particulièrement marquée, c'est sans doute la raison pour laquelle elle a décidé de la raconter lors d'un entretien qu'elle a accordé à Sophie Davant, à l'occasion de la sortie du nouveau numéro de son magazine, en kiosque ce jeudi 20 mai. Au début des années 1990, la mère de Ludovic Chancel a entrepris une pause de neuf ans, durant laquelle elle a arrêté de chanter. "Je me sentais à l'abri du cynisme du métier", a-t-elle reconnu. Le retour à la réalité, et par conséquent à la musique, s'est avéré violent pour Sheila. Yves Martin, son agent et compagnon de l'époque, lui a proposé de réinterpréter ses chansons. Une demande qu'elle a vécue comme "une humiliation."

"Yves Martin, mon compagnon de l'époque et mon agent, m'a dit : 'C'est dommage de ne pas faire un album avec tous mes tubes revisités...' J'ai répondu : 'Pourquoi pas ?' Mais ce fut l'humiliation, à nouveau : j'avais des années de carrière derrière moi, j'arrivais avec un disque produit, et des mecs que j'avais connus tout jeune et qui portaient mes bandes m'ont demandé de leur fournir une maquette", s'est remémorée celle qui est aujourd'hui grand-mère face à Sophie Davant. Et de...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >