A lire les récents et nombreux tweets de Ségolène Royal, elle semble avoir une dent contre le gouvernement. En cette période de crise sanitaire liée au coronavirus, l'ex-ambassadrice des pôles se lâche quitte à tacler le président ou les ministres, à la plus grande surprise des internautes.
Ségolène Royal n’arrête plus de tweeter : maintenant elle se fait porte parole de « l’angoisse » des soignants

Mais que se passe-t-il dans la tête des politiques ces dernières heures ? L'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn a donné une interview au Monde et s'est lâchée comme jamais. Celle qui a quitté son poste de ministre pour se lancer dans la course à la mairie de Paris suite à la parution de vidéos intimes de Benjamin Griveaux a qualifié ces municipales de "mascarade" et a affirmé avoir prévenu le gouvernement fin janvier de la pandémie de coronavirus à venir en France.

Alors que la France traverse une crise sanitaire importante et que différents ministres tentent de la gérer comme ils le peuvent, ces derniers doivent donc faire face à des attaques d'anciens collègues. Outre Agnès Buzyn, il y a Ségolène Royal qui tweete à tout va depuis quelques jours et dit clairement le fond de ses pensées. Celle qui a été congédiée de son rôle d'ambassadrice des pôles fin janvier par Emmanuel Macron a qualifié d'"amateur" Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé, et elle ne s'est pas arrêtée là.

L'ex-compagne de François Hollande s'exprime énormément sur le coronavirus et s'est faite porte parole de "l'angoisse" des soignants qui manquent de protection, tout en relayant "leur prise de risque". Amusé, un internaute n'a pas hésité à gazouiller : "A la fin de tout ça on pourra faire un bravo à Olivier Veran qui gère 2 crises sanitaires majeures, à savoir le Covid19 et les tweets de Ségolène Royal." Désormais, tout le monde se...