Samaha Sam, chanteuse phare du groupe Shaka Ponk, dit avoir été victime d'une agression raciste lundi. Un acte qu'elle n'a pas laissé passer.Samaha Sam, star du groupe Shaka Ponk, révèle...

Samaha Sam, chanteuse phare du groupe Shaka Ponk, dit avoir été victime d'une agression raciste lundi. Un acte qu'elle n'a pas laissé passer.

Samaha Sam, star du groupe Shaka Ponk, révèle avoir fait les frais le 10 juin d’une agression discriminatoire particulièrement violente. Assise en terrasse, un homme a tenté de lui arracher les cheveux en criant à tout va que c'était une perruque. Loin d’avoir été interrompue par les passants, l’agression en a même fait rire certains. Cette scène absurde a été décrite par la chanteuse elle-même. Révoltée, elle n’a pas hésité à s’emparer de son compte Instagram pour dénoncer cet acte. Hors d’elle, Samaha n’a pas mâché pas ses mots : «Sur scène, les gens m’autorisent la différence. Dans la vie, mes cheveux génèrent de l’admiration, mais aussi de la haine. Des blancs, des arabes plus encore, des noirs aussi bizarrement...Ils rient de mes cheveux, gueulent "c’est les Jackson Five" en riant fort, se moquent, me traitent parfois de singe, m’accusent de porter une perruque. Parfois quand une connasse ou un connard me demande si je porte une perruque, je dis "oui j’ai un cancer." Juste pour les mettre face à leur connerie», s'injure-t-elle

Publicité
Publicité

Une publication partagée par(@samaha_sam_shakaponk) le 10 Juin 2019 à 3 :19 PDT

"

Je ne rentrerai jamais dans vos rangs

Publicité

"

Fière de ses origines et d’être ce qu’elle est, Samaha Sam prône avant tout la différence : «J’encule tous ceux qui ont...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :