Roselyne Bachelot avait juré qu'elle ne referait pas de politique, mais elle a pourtant accepté de rejoindre le gouvernement de Jean Castex. Celui-ci lui a fait une offre qu'elle ne pouvait pas refuser, comme elle l'a expliqué à Paris Match.
Roselyne Bachelot : comment Jean Castex l’a convaincue de revenir en politique

Lorsque Roselyne Bachelot a quitté la politique pour rejoindre les médias, elle avait déjà une grande carrière derrière elle. Ministre de l’Ecologie de Jean-Pierre Raffarin sous la présidence de Jacques Chirac, ministre de la Santé et des Sports de François Fillon sous celle de Nicolas Sarkozy… En 2012, l’élue avait décidé de tirer un trait sur cette grande période de sa vie et de d’ouvrir une nouvelle page. D’abord chroniqueuse dans Le Grand 8, elle a ensuite tracé son chemin à la télévision et à la radio… avant d’être finalement rattrapée par la politique. Le 6 juillet dernier, elle est devenue la ministre de la Culture de Jean Castex, un homme qu’elle connaît très bien. Tous deux s’étaient rencontrés durant la présidence de Nicolas Sarkozy et ont toujours gardé le contact : férue de musique classique, Roselyne Bachelot est même une habituée du festival international Pablo Casals, qui a lieu chaque année à Prades, la ville de Jean Castex.

Jean Castex a su trouver le bon argument

C’est donc tout naturellement que le nouveau Premier ministre, fraîchement nommé par Emmanuel Macron, a contacté son amie dès le vendredi 3...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !