Rencontre avec Rebecca Longendyke, égérie de la campagne Mango printemps-été 2020
Visage de la campagne « Shared Moments » de Mango, imaginée dans le cadre de la présentation de la collection printemps-été 2020, Rebecca Longendyke nous a accordé quelques instants pour se confier sur ses pièces fétiches, la mode éco-responsable et ses habitudes de Fashion Week. Interview.

ELLE. Cette collection printemps-été 2020 est réalisée avec des tissus durables. Pensez-vous que la mode peut être éco-responsable ?

Rebecca Longendyke. C’est un très gros défi d’être entièrement éco-responsable en mode. Les marques déploient des nouvelles collections plusieurs fois par an et les clients sont toujours en demande de nouveautés. Je pense qu’il faut surtout apprendre à consommer moins. Nous avons appris à désirer ce qui est tendance et nouveau, ce qui nous pousse à acheter, tout le temps. C’est toute une manière de penser qu’il faut déconstruire. Ça ne va pas être facile, mais c’est quelque chose qu’il faut changer impérativement car ce n’est pas vivable.

ELLE. Quelle est votre pièce préférée de cette collection ?

Rebecca Longendyke. C’est une robe rose pâle, longue, avec un col-v et quelques volants.

ELLE. Quelle est votre rapport à l’éco-responsabilité au quotidien ? Est-ce quelque chose que vous prenez en compte depuis toujours ou avez-vous été sensibilisée à la question au fil du temps ?

Rebecca Longendyke. C’est définitivement quelque chose dont je me familiarise avec le temps. Je n’ai pas grandi avec l’idée de prendre en compte l’éco-responsabilité au quotidien. Je pense qu’à l’époque, on ne se rendait pas compte de l’impact du réchauffement climatique sur la planète, ou peut-être que je me renseignais pas assez sur la question. Aujourd’hui, c’est l’un des sujets qui compte...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.